Cuba bientôt au FMI ?

0
399


Après le rétablissement des relations diplomatiques avec les Etats-Unis et la restructuration de la dette auprès du Club de Paris, assistera-t-on bientôt au retour de Cuba au Fonds monétaire international ? Une polémique sur le FMI, bête noire des altermondialistes, fait rage dans les espaces étriqués de la cybersphère cubaine, ce qui suppose des débats au sein des hautes sphères du régime de Raul Castro, traditionnellement opaques.

Le sujet a été lancé par un jeune économiste, Pavel Vidal, rattaché au Centre d’études de l’économie cubaine de l’université de La Havane, qui a parfois l’oreille des officiels. Ce chercheur avait commencé par suggérer l’intérêt du FMI dans l’actuelle conjoncture cubaine, lors de discussions organisées par la revue Espacio Laical, publiée par l’archevêché de La Havane. Professeur invité à l’Université Javeriana, à Cali (Colombie), Pavel Vidal est allé jusqu’au bout de sa logique en fournissant un argumentaire favorable au retour au FMI, sous la forme d’un rapport diffusé par le think tank américain Atlantic Council en 2015. Il prône aussi la réintégration à d’autres institutions multilatérales, comme la Banque mondiale (BM), la Banque interaméricaine de développement (BID) ou encore la Banque de développement d’Amérique latine (CAF).

Faute d’épargne interne, le gouvernement cubain reconnaît avoir besoin de 8 milliards de dollars (7,35 milliards d’euros) pour un décollage de l’économie. A cet effet, une nouvelle loi d’investissement direct étranger a été adoptée et un portfolio de propositions a été diffusé à l’intention des intéressés. Cela n’a pas été suffisant pour remporter leur décision. Le retour au FMI « réduirait la perception du risque que représentent les affaires avec Cuba », estime Pavel Vidal. La récente renégociation de la dette auprès des créanciers du Club de Paris n’a pas effacé le souvenir des comptes bloqués des compagnies étrangères, pour subvenir aux problèmes de trésorerie de La Havane.

Le FMI…



Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here