skip to Main Content

Au moins trois morts après des pluies torrentielles à Cuba

Le dirigeant cubain Fidel Castro a indiqué dans une intervention télévisée que le nombre de victimes et les dommages sont encore à préciser, et que « la Défense Civile nous a informé que le coup a été véritablement très dur».

« Plus de 100 millimètres d’eau sont tombés en une heure, quelque chose d’ inhabituel, ….cet orage a été très soudain et a fait, des dégâts de différents types » a t-il spécifié.

Une source de la Défense Civile, qui a requis l’anonymat, a assuré que trois personnes sont mortes à Marianao, commune populaire de l’ouest de La Havane, près du rivage de la rivière Quibú, dont le débit, « a monté de sept mètres ».

Un nombre non précidé de familles ont dû être évacuées, beaucoup de logements ont été endommagés et on a aussi reporté des éboulements dans différentes zones de la capitale, surtout à Marianao.

Dans quelques communes il y a eu des zones où l’eau a pénétré dans les quartiers et a atteint les deux mètres de hauteur.

Dans le secteur résidentiel de Miramar –où sont située la majorité des ambassades–, l’eau a recouvert de vastes secteurs de la Cinquième Avenue.

Le Centre de Prévisions de l’Institut de Météorologie (INSMET) a annoncé que les pluies vont continuer mais avec une plus faible intensité.

A chaque fois qu’un ouragan passe sur La Havane, des centaines d’immeubles et de maisons s’effondrent dans les quartiers populaires de Centro Havana et de la vieille Havane. Après 50 années de socialisme, la capitale cubaine est un champ de ruine, et l’année 2006 s’annonce encore très dure pour le Cubains avec sa succession d’ouragans dévastateurs.

Selon les propres chiffres du gouvernement cubain, près de 1,8 million de logements (soit plus de 50% des logements recensés à Cuba) sont en « mauvais état ». Plus de 500.000 ont été détruits entre 2001 et 2005 : dyès que le mauvais temps sévit à La Havane, on évacue des familles par dizaines, parce que leur immeuble est sur le point de s’effondrer sur eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top