skip to Main Content

Le journaliste Armando Betancourt arrêté à Cuba

Après son arrestation le journaliste a été placé à l’isolement dans une cellule de la Police nationale révolutionnaire (PNR).

« Nous condamnons fermement l’arrestation arbitraire et la mise à l’isolement d’Armando Betancourt. Si la police de Camagüey était dans son droit en expulsant les occupants illégaux d’un terrain, en quoi la dérange-t-il qu’un journaliste en rende compte ? En arrêtant un journaliste devenu témoin gênant, les autorités avouent implicitement leur volonté de censurer l’information. Armando Betancourt doit être relâché sans délai », a déclaré Reporters sans frontières.

Le 23 mai, la police a tenté d’expulser des familles qui squattaient dans une décharge à Camagüey. Armando Betancourt s’est rendu sur les lieux pour couvrir l’événement. Le journaliste a commencé à interroger les personnes présentes, qui protestaient contre le caractère musclé de l’intervention.

Selon le dissident Ernesto Corría, le journaliste a été approché par la police à qui il a dû décliner son identité. Il se serait présenté comme journaliste indépendant. Il a aussitôt été arrêté, sommé de monter dans un camion puis transporté à un poste de la PNR, rue Avellaneda. Le 29 mai, il a été transféré à la troisième unité de la PNR à Camagüey. Ses parents et son épouse n’ont pas été autorisés à le rencontrer et sa situation actuelle demeure inconnue.

La police a déclaré que le journaliste était inculpé de « désordre public ». Toujours selon Ernesto Corría, d’autres personnes présentes lors des expulsions ont été, elles aussi, arrêtées. Les forces de police ont, par ailleurs, annoncé que la famille d’Armando Betancourt serait autorisée à lui rendre visite le 31 mai, s’il est encore détenu au sein de la troisième unité. Il a, cependant, été refusé à la famille de lui faire parvenir des vêtements.

Selon un interlocuteur de Reporters sans frontières, Armando Betancourt a reçu de nombreux coups de la part de la police et présente d’importantes contusions, ce qui expliquerait sa mise à l’isolement.
_____________________

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top