skip to Main Content

Cuba confirme sa domination en boxe

Odlanier Solis Fuente a battu le Russe Roman Romanchuk, aux points :un combat décisif pour désigner le pays dominateur de ces Mondiaux. Cuba a terminé en tête au tableau des médailles (8 au total), juste devant la Russie (5), à l’issue d’une finale à suspense entre Romanchuk et Odlanier Solis.

Le Cubain, 25 ans, champion olympique en 2004 et du monde en 2003, en moins de 91 kg, a été compté dans les deux premières reprises avant de se reprendre dans la 3e et de battre Romanchuk de sept points.

Grâce aux victoires de Guillermo Rigondeaux Ortiz (54 kg), Yordanis Ugas Hernandez (60 kg) et Eristlandi Lara Santoya (69 kg), en plus de celle de Solis, Cuba termine avec quatre titres.

Les Cubains auraient pu faire mieux encore si Andry Laffita Hernandez – vainqueur du vice-champion olympique français Jérôme Thomas au tour préliminaire – n’avait pas perdu en finale contre le Sud-Coréen Lee Ok Sung (51 kg).

Cuba et Russie ont devancé le Kazakhstan, avec deux médailles d’or à Serik Sapiyev (64 kg) et Yerdos Dzhanabergenov (81 kg), ainsi que la Chine (Zhou Shi Ming, 48 kg) et la Corée du sud, un titre chacun.

Entre tous les sports, c´est la Boxe qui a rapporté le plus de titres mondiaux et olympiques a Cuba. Un total de 32 médailles d´or, 15 d´argent, et 8 de bronze ont été obtenues au cours des 25 jeux olympiques organisés depuis ceux d’Athènes en 1896 et jusqu’à 2004.

Alcides Sagarra, fondateur depuis 1960 de l´école cubaine de Boxe, a entraîné des hommes comme Teófilo Stevenson, Félix Savón et Maikro Romero pour accéder a de nombreux tournois nationaux et internationaux où Cuba remporta quelques unes des victoires parmi les plus célèbres du monde de la Boxe.

Les victoires de Stevenson, tout au long de sa carrière sportive, nous montrent un homme totalement préoccupé par l´envie de gagner: trois fois champion olympique en 1972, 1976, et 1980:trois fois champion du monde en 1974, 1978, et 1986 toujours en catégorie poids lourds.

Félix Savón, pour sa part,a été six fois champion du monde dans la division des 91Kg: en 1986,1989,1991,1993,1995,et 1997. De nouveaux boxeurs ont remportés des victoires significatives en rencontres internationales, par exemple: Maikro Romero, champion olympique et mondial, Ariel Hernández, Héctor Vinent, qui élimina sur son parcours cinq adversaires,dont le champion mondial turc Suleymanoglu,et lors du combat pour la médaille d´or,remporta par 20-13 son match contre l´allemand Oktay Urical,afin de devenir également bi champion olympique.

À Athènes 2004 un autre géant nommé Mario Kindelán remporta son troisième titre olympique, un exploit seulement égalé avant par trois autres boxeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top