Justin Trudeau peine à hisser le Canada sur la scène internationale



L’année 2020 s’annonce comme une année test pour le premier ministre, alors qu’Ottawa postule pour retrouver, le 27 juin, un siège temporaire au Conseil de sécurité des Nations unies qu’il n’a pas occupé depuis vingt ans, analyse la correspondante du « Monde » à Montréal.


Source link

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.