Inondations et évacuations massives à Pinar del Rio (Cuba)

« Des zones où se produisent rarement des inondations, sont déjà gorgées d’eau et l’accès par la terre est impossible », a informé le quotidien Granma.

Bien que Wilma se soit encore trouvé hier à un peu plus de 200 kilomètres de l’extrémité occidentale de Cuba, il a provoqué des coupures du service électrique dans 101 points différents, selon des rapports des organismes locaux de la Défense Civile.

Toutes les rivières de la région de Pinar des Rio, jusqu’à la ville de Sandino, sont sorties de leur lit.

Le chef de la Défense Civile de Mantua, a déclaré que « les pluies intenses reportées dans le territoire -433 millimètres dans ces dernières 24 heures, ont obligé à prendre des mesures exceptionnelles ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.