skip to Main Content

Un journaliste exécuté par balles au Venezuela

Reporters sans frontières demande aux autorités de faire toute la lumière sur les circonstances de l’assassinat de Pierre Fould Gerges, 48 ans, vice-président du quotidien Reporte de la Economía, tué par balles à Caracas, le 2 juin 2008. En l’absence de mobile établi, certains indices suggèrent que la victime a été confondue avec son frère, Tanous Gerges, président du média et cible de menaces à répétition depuis plusieurs mois.

En savoir plus

Primaires aux Etats Unis: participation massive en Floride

Près de 1 million d’habitants de la Floride ont déjà voté en avance pour les primaires de l’Etat. Un signe que la participation aux primaires du mardi 29 janvier devrait battre un record. La dernière fois qu’une primaire a été aussi disputée, tant côté démocrate que républicain, 1,34 million d’électeurs s’étaient mobilisés – 10,2 millions d’électeurs sont inscrits sur les listes en Floride (4e Etat le plus peuplé des Etats-Unis). Parmi ceux qui ont déjà voté, près de 474 000 sont républicains et 405 000 démocrates.

Traditionnellement, la communauté cubaine de Floride est plutôt favorable au candidat républicain, mais la jeune génération tend à se répartir plus équitablement entre les deux partis.

En savoir plus

Chavez veut réhabiliter les FARC

Dans un discours prononcé le vendredi 11 janvier devant l’Assemblée nationale du Venezuela, le président Hugo Chávez a déclaré que “les FARC et l’ELN ne sont pas des organisations terroristes, mais de véritables armées qui occupent un espace en Colombie”. Et il a demandé “aux gouvernements latino-américains et à l’Union européenne de retirer les FARC et l’ELN de la liste des groupes terroristes du monde”.
On savait déjà que Chávez avait des affinités idéologique avec les FARC. Mais, désormais, il ne se contente plus de les afficher : il vient d’exiger du gouvernement colombien – et de nombreux autres gouvernements du monde – qu’ils reconnaissent le combat de la guérilla et cessent de le considérer comme du terrorisme.

En savoir plus

La porte parole de Bush ne connaît rien à l’histoire de Cuba

missile62 Incontestablement, ça fait désordre et on arrive à peine à croire que des personnes qui occupent un niveau de responsabilité aussi élevé se ramassent un zéro pointé en histoire.

La nouvelle porte-parole de la Maison-Blanche, nommée par le gouvernement Bush en septembre dernier, se nomme Dana Perino. Mais selon le Washington Post, au cours d’une émission de radio, elle n’a pas su répondre à une question sur la Crise des Missiles à Cuba. «Je suis certaine que cela concerne Cuba et des missiles, mais je n’en sais pas plus», a-t-elle simplement répondu. Le plus étonnant c’est que Dana Perino est est diplômée en communication et en sciences politiques de l’University of Southern Colorado (1994) et d’une maitrise de l’Université d’Illinois.

Et avec ce cursus elle a réussi à passer à côté de la crise de 1962 qui a failli déclencher une guerre nucléraire entre l’URSS et les Etats-Unis ? C’est un peu inquiétant pour le système éducatif américain.

En savoir plus
Back To Top