L’avenir de Cuba, entre les militaires et la famille Castro

A Managua, le 5 juin. Oswaldo Rivas/Reuters « Raul Castro n’a ni l’intelligence, ni le charisme ni la popularité de son frère aîné Fidel ; le cadet est plus répressif et n’hésitera pas à utiliser la force pour mater une rébellion populaire, ni à sortir les tanks dans la rue. »

Celui qui tient ces propos connaît bien les deux frères, car il a été garde du corps du Lider Maximo pendant dix-sept ans : Juan Reinaldo Sanchez avait le grade de lieutenant-colonel dans le ministère cubain de l’intérieur

See the article here:
L’avenir de Cuba, entre les militaires et la famille Castro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.