skip to Main Content

Offensive contre l’accès illégal à la TV par satellite

Le gouvernement cubain a engagé ces jours-ci, de multiples opérations dans les quartiers de La Havane pour démonter les réseaux d’ accès illégaux à des canaux de la télévision étrangère au moyen d’antennes paraboliques.

L’offensive policière — identifiée comme Opération Araignée — a commencé dans les banlieues du sud de La Havane comme Güines, Quivicán et San Antonio de los Banos, et dans les dernières semaines a été étendues à La Havane. Toutefois, la presse officielle a maintenu le silence absolu sur celles-ci.

« Dans plusieurs lieux les opérations ont commencé à 4 heures du matin pour surprendre les gens », a rapporté un témoin qui a demandé l’anonymat.
L’incursion policière est accompagnée d’amendes jusqu’à 1000 pesos cubains aux propriétaires des antennes, et s’accompagne de la confiscation de tous les équipements électroniques dans les logements.
L’utilisation d’antennes paraboliques pour recueillir des canaux étrangers a connu un développement important pendant les dernières cinq années comme alternative aux locations clandestines de vidéo, qui ont déjà fait l’objet d’opérations policières l’année dernière.

Le phénomène concerne essentiellement La Havane, où il est plus facile de capter les signaux émis depuis la Floride. La floraison de cette option télévisuelle a été renforcée par l’acquisition croissante d’antennes de 12 pouces de diamètre, principalement achetée à l’étranger. L’équipement est activé avec une carte paiement des compagnies qui opèrent depuis les Etats-Unis, et un récepteur d’antenne peut diffuser un signal jusqu’à 50 maisons à la ronde.

A Cuba, les medias sont strictement encadrés : il n’existe aucune possibilité de diffusion d’informations en dehors des medias « officiels », tous sous controle de l’Etat et du Parti Communiste. La Consititution cubaine précise que :

« Aucune des libertés reconnues aux citoyens ne peut être exercée contre ce que la Constitution et les lois ont institué ou contre l’existence et les objectifs de l’Etat socialiste, ou contre la décision du peuple cubain de construire le socialisme et le communisme. » (article 62 de la Constitution de 1976)

Un autre chapitre précise que  » Les libertés d’expression et de la presse sont reconnues, « en conformité avec les objectifs de la société socialiste ».(article 53 de la Constitution de 1976)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top