Fidel Castro, le grand absent

Prévues à l’origine pour se dérouler autour de l’anniversaire du dirigeant cubain, qui a eu 80 ans le 13 août, les festivités avaient été reportées en raison de la convalescence de Fidel Castro.
La date du 2 décembre, cinquantième anniversaire de la fondation des Forces armées révolutionnaires de Cuba, à la tête desquelles Fidel Castro a finalement pris le pouvoir le 1er janvier 1959, a alors été choisie.

Les commémorations sont organisées par la fondation Oswaldo Guayasamin, peintre équatorien qui fut très proche et peignit à plusieurs reprises le portrait de Castro, jusqu’à sa mort en 1999.

Parmi les personnalités annoncées au gala figurent le récent vainqueur de l’élection présidentielle au Nicaragua, le sandiniste Daniel Ortega, le président bolivien Evo Morales, Danielle Mitterrand, veuve de l’ex-président français, l’acteur Gérard Depardieu ou les prix Nobel de la paix Rigoberta Menchu et Adolfo Perez Esquivel.

Les doutes sur la présence du Lider Maximo n’ont donc pas freiné ses amis et admirateurs, qui devraient être plus de 1.300 à assister à ces différentes manifestations. Seul grand absent, son allié le président vénézuélien Hugo Chavez, en passe d’être réélu le 3 décembre, a promis de lui dédier sa victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.