Wilma, l’ouragan de tous les records

Alors que s’annonce la tempête Alpha qui touche déjà le sud de Cuba (lorsque les noms propres de A à Z ont été épuisé ont entame l’alphabet grec), Wilma continue de semer la dévastation à Cuba, un pays qui n’a vraiment pas besoin de cela.

A chaque fois qu’un ouragan passe sur La Havane, des centaines d’immeubles et de maisons s’effondrent dans les quartiers populaires de Centro Havana et de la vieille Havane. Après 50 années de socialisme, la capitale cubaine est un champ de ruine, et l’année 2005 s’annonce comme une des pires avec sa succession d’ouragans dévastateurs.

Comme toujours en pareille occasion; le président Fidel Castro est apparu à la télévision aux côtés de M. Rubiera (chef de la météo cubaine) pour déplorer « le spectacle déprimant de la mort et des désastres » laissé par l’ouragan dans la péninsule mexicaine du Yucatan et offrir les services des médecins cubains, dont près de 200 sont »prêts à partir» pour aider le Mexique, a-t-il dit.

Le chef des prévisions de la météo cubaine a indiqué que l’oeil de Wilma, vers 21H00 locales, était situé à environ 220 km au nord-ouest de La Havane, accompagné de vents de 175 à 200 km/h, s’éloignant de la province occidentale de Pinar del Rio.

L’oeil du cyclone a doublé en diamètre, passant de 55 km samedi à 100 km, a-t-il précisé. Wilma, qu’il a qualifié d' »ouragan record à bien des égards », a un diamètre total de 800 km.

A La Havane, où des rafales de 138 km/h ont été enregistrées, de fortes précipitations sont attendues dans »deux ou trois heures», a encore indiqué le météorologue cubain.

L’élévation du niveau de la mer est le »risque principal» durant la nuit et pour lundi matin sur la côte nord-ouest de Cuba et à La Havane en particulier, où elle pourrait monter de 1,5 mètre, a-t-il prévenu.

Aucune victime n’était signalée dimanche soir sur l’île, dont l’extrémité sud est également affectée par les pluies de la tempête tropicale Alpha.

Mais, indirectement, Wilma a fait trois morts à Cuba, trois touristes tués vendredi dans l’accident de leur autobus qui a heurté une voiture alors qu’ils regagnaient La Havane dans le cadre des opérations d’évacuation, a-t-on indiqué de source diplomatique.

Seize autres ont été blessés et hospitalisés à La Havane. Un Cubain a également été tué dans l’accident, survenu à 86 km au sud-est de la capitale.

Un total de 560.000 personnes, dont 250.000 dans la province occidentale de Pinar del Rio, ont été évacuées dans l’ouest de Cuba, la plupart accueillies chez des proches ou des amis, les autres dans un millier d’abris prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.