Mort de George Floyd : Donald Trump se revendique « président de la loi et de l’ordre »


En sept minutes, Donald Trump a tracé, lundi, le cap qu’il entend désormais suivre : celui de la répression d’un mouvement dont il n’a retenu que les pillages et les actes de vandalisme, assimilés à un « terrorisme intérieur ».


Source link

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.