Granma crée des groupes pour confronter revendeurs et collectionneurs

Grupos de enfrentamiento a revendedores, acaparadores y coleros

Groupes de confrontation avec des revendeurs, des stockeurs et des collectionneurs (Photo: La Demajagua)

MIAMI, États-Unis. – Les autorités du régime cubain de la province de Granma ont constitué les groupes de confrontation avec les revendeurs, les stockeurs et les collègues, qui seront chargés de maintenir l’ordre dans les magasins et les établissements commerciaux de la province.

Les contingents, officiellement créés vendredi dernier lors d’un événement organisé sur la Plaza de la Patria, à Bayamo, sont composés de travailleurs des magasins Cimex, TRD, Caracol, de cadres politiques et d’organisations des masses et de membres des Forces armées révolutionnaires. (FAR) et le ministère de l’Intérieur (MININT).

Selon le journal La Demajagua, l’objectif de ces groupes est « de lutter contre les indisciplines générées à la périphérie de ces établissements et les actes de revente ou de thésaurisation, entre autres comportements criminels ».

Les médias officiels précisent que les groupes confrontés aux collectionneurs et aux stockeurs « travailleront dans toute la province avec le principe de parvenir, au milieu de la pénurie connue, à ce que l’action malsaine des petits groupes ne se propage pas ou continue d’affecter la grande majorité. «

Lors de l’acte constitutionnel, les autorités du territoire de Granma ont précisé aux brigadistes quelle était la tâche principale.

« Nous ne devons pas permettre aux foules nocturnes de faire la queue, aux gens qui marquent pour 15 ou 30 personnes, revendant des produits ou vendant des équipes », a déclaré Samuel Calzada Deyundé, vice-président du Conseil de défense de Bayamo.

Le responsable a souligné que chaque membre des groupes confrontés à des revendeurs, des stockeurs et des collègues doit persuader les contrevenants potentiels de commettre des «méfaits».

Calzada Deyundé a ajouté qu ‘ »une société comme celle de Cuba ne peut pas se permettre une conduite qui heurte la morale, c’est pourquoi c’est une guerre de conscience et de conviction, mais aussi d’actions ».

Recevez des informations sur CubaNet sur votre téléphone portable via WhatsApp. Envoyez-nous un message avec le mot « CUBA » au téléphone +1 (786) 316-2072, vous pouvez également vous abonner à notre newsletter électronique en cliquant ici.

Traduit de l’espagnol à partir de :

Source link

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.