skip to Main Content

Un journaliste exécuté par balles au Venezuela

Reporters sans frontières demande aux autorités de faire toute la lumière sur les circonstances de l’assassinat de Pierre Fould Gerges, 48 ans, vice-président du quotidien Reporte de la Economía, tué par balles à Caracas, le 2 juin 2008. En l’absence de mobile établi, certains indices suggèrent que la victime a été confondue avec son frère, Tanous Gerges, président du média et cible de menaces à répétition depuis plusieurs mois.

« Il est évidemment trop tôt, à ce stade de l’enquête, pour lier cet assassinat à la profession de la victime. Nous espérons cependant que la piste professionnelle fera l’objet d’une attention particulière, compte tenu des menaces visant Tanous Gerges, frère du défunt et président du quotidien, et des sujets sensibles traités dans les colonnes de Reporte de la Economía. Nous exprimons tout notre soutien à la famille Gerges et aux employés de Reporte de la Economía« , a déclaré Reporters sans frontières

Le 2 juin 2008, vers 17h30, Pierre Fould Gerges a quitté le siège de Reporte de la Economía, à Caracas, au volant de la voiture de son frère, Tanous Gerges, président du quotidien. Peu après, son véhicule a été intercepté dans le quartier de Chuao, dans le sud-est de la capitale, par deux individus circulant à moto, qui ont ouvert le feu dans sa direction à dix-sept reprises. La victime, atteinte au cou et à la poitrine, est décédée sur le coup.

D’après les premiers éléments de l’enquête, cet assassinat est l’¦uvre de tueurs à gages qui auraient pris Pierre Fould Gerges pour son frère. L’avocate de Reporte de la Economía, Giselle Suárez, a corroboré cette thèse, rappelant la ressemblance physique entre les deux hommes et soulignant le fait que Tanous Gerges est la cible de menaces répétées depuis plusieurs mois, la plupart adressées par courrier électronique. Selon Giselle Suárez, les autorités n’auraient pris aucune mesure pour assurer la sécurité du directeur du quotidien. Néanmoins, les enquêteurs ont annoncé la mise en place d’un dispositif de protection en faveur de la famille Gerges. L’avocate a ajouté que la dernière menace, reçue deux semaines avant le crime, faisait allusion à la rétribution d’un tueur à gages, tout juste sorti de prison.

Quotidien entièrement dédié, comme son nom l’indique, aux questions économiques, Reporte de la Economía a récemment consacré plusieurs articles à des affaires de corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top