Vaccin contre le coronavirus. (STÉPHANIE BERLU / RADIO FRANCE)
Sur l’île de Cuba, dans la course au vaccin contre le coronavirus, deux candidats prometteurs sont en phase d’essais cliniques : Soberana01 et Soberana02 (« Vaccin souverain » en français), développés par l’Institut de vaccination Finlay (IFV).
Le premier achève la phase 1, le deuxième entre dans la phase 2, celle qui permet d’affiner les dosages et l’efficacité de la molécule. Tout sera bouclé dans six mois au plus tard, les autorités l’assurent, et la vaccination des 11 millions d’habitants pourra commencer.
He pensado mucho en estos días en el año que termina, el año más duro en varias décadas para #Cuba y el mundo, reflexionó @DiazCanelB, y ustedes han sido parte de la gran familia cubana, esa que ha resistido con creatividad pese a las restricciones https://t.co/9KgJg5EHFF — Periódico Granma (@Granma_Digital) December 29, 2020
Dans ce tweet posté par l’organe officiel du Comité central du parti communiste de Cuba, Miguel Diaz-Canel, le président explique : « J’ai beaucoup réfléchi ces jours-ci à l’année qui se termine, l’année la plus dure depuis plusieurs décennies pour Cuba et le monde, et vous avez fait partie de la grande famille cubaine, celle qui a résisté de manière créative malgré les restrictions. »

Ces avancées médicales ont même fait dire ce mardi 29 décembre au chef de l’Etat que Cuba est « le seul pays du tiers monde à disposer d’un vaccin en phase aussi avancée ». Le seul aussi de toute l’Amérique latine.
Peu de morts du coronavirus
Pourtant, Cuba est épargnée par le coronavirus : le nombre de cas y reste faible (même s’il est un peu remonté à la faveur de la réouverture des frontières) : 143 décès depuis le début de l’épidémie, c’est l’un des chiffres les plus bas dans le monde. 
Des négociations sont d’ailleurs en cours pour effectuer la phase 3 de Soberana 2 dans d’autres pays, étant donnée la faible prévalence de Covid-19 parmi la population cubaine. 
Dans ces circonstances, pourquoi produire plutôt qu’acheter un vaccin ? C’est à la fois une question…

Source link

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.