skip to Main Content

Tout émigrant qui sale de son pays, avec l’espoir…

Tout émigrant qui sale de son pays, avec l’espoir d’obtenir dehors ce qui il n’a pas obtenu dans sa patrie, qu’arrive un moment qui découvre qu’il reste toujours plus là de de satisfaire de de triompher, par petit et transitoire que ce triomphe est. ET c’est d’essayer qui est fait justice. Non comme récompense au juste, mais comme punition face à ce qui est mauvais fait. L’abandonner par tout et commencer de nouveau est un acte de reafirmación. Pour beaucoup de cubains – et je veux croire que ce principe a été maintenu à travers plusieurs générations, l’exile ou ce qui est diáspora est tant un voyage au-delà des frontières comme un retour aux principes fondamentaux. Dans ce parcours double il devrait être laissé de côté – et si ne se produit pas un il doit combattre pour lograrlo- tout ce qu’il est en arrière resté et ne servait pas. À partir du moment de la sortie, il faut essayer que tout triomphe futur n’est pas oeuvre de la tromperie. À Miami ceci ne s’avère pas facile. Je ne nie pas que des difficultés égales se présentent dans tout autre ville, mais je me limite à celles qui existent ici. Non seulement parce qu’ils sont celles que je connais mieux, mais par le lien unique qu’ils ont avec la politique : un lien qu’ils approchent le Cuba et à Miami. Dans les deux bords c’est la politique – ou meilleure dire, la convenance politique ce qui détermine le succès. De nouveau je dois clarifier que c’est une vision personnelle, non pour cela il laisse d’être partagée. Dans beaucoup de cas, agir « de manière correcte » à Miami n’est pas d’être régi par des principes. Il est d’être reçu à la situation. Connaître les règles du jeu. Non afin de les accomplir. Important l’est de savoir quand résulte le moment adéquat pour les violer impunément. Il ne s’agit pas de jouer bien. La seule chose qu’ils doivent être connus sont les pièges. Quels sont permis et quel non. À quel moment mettre une zancadilla…

Read the original post:
Tout émigrant qui sale de son pays, avec l’espoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top