"Nous sommes totalement confinés" : les paquebots de croisière Zaandam et Rotterdam errent depuis 15 jours en mer à cause du coronavirus

"Nous sommes totalement confinés" : les paquebots de croisière Zaandam et Rotterdam errent depuis 15 jours en mer à cause du coronavirus


Les paquebots de croisière Zaandam et Rotterdam doivent normalement arriver en vue des côtes de Floride, jeudi 2 avril. À leur bord près de 2 000 croisiéristes, dont 105 Français, mais aussi quatre morts et des personnes avec des symptômes du coronavirus. Partis d’Argentine le 7 mars, ils errent depuis 15 jours le long des côtes du continent américain. Du Chili à Panama en passant par l’Equateur et le Pérou tous les pays ont pour le moment refusé de les laisser débarquer.

>> Coronavirus : suivez en direct les dernières informations sur le confinement et l’épidémie de Covid-19

Depuis le dimanche 22 mars, les croisiéristes du Zaandam sont dorénavant confinés à l’extrême. Nicole Avot, 65 ans, et son époux n’ont plus quitté les 12 m² de leur cabine : « Nous sommes totalement confinés. Les repas sont livrés au pied des portes, les poubelles ne sont pas vidées, les draps ne sont pas changés. »

Le moral commence à se mettre en berne, sachant que l’on ne connaît pas le nombre de malades à bord.Nicole Avot, à bord du Zaandamà franceinfo

Il y aurait à bord du Zaandam au moins neuf cas avérés de Covid-19, près de 190 personnels de bord ou passagers présentant des symptômes grippaux suspects et quatre personnes décédées.

Incertitude sur les évacuations

Florence Foyatier, 69 ans et en bonne santé apparente, a été transférée sur le paquebot de secours, le Rotterdam, mais mercredi les deux navires ont dû mettre en panne, au large de Cuba. « Un navire avec du matériel pour la respiration est parti du Rotterdam pour rejoindre le Zaandam, indique Florence Foyatier. Il y a deux personnes qui sont très très mal ».

Il y a vraiment beaucoup de malades potentiels Covid-19 mais il n’y a pas eu de tests pour tout le monde.Florence Foyatier, à bord du Rotterdamà franceinfo

Le problème c’est de savoir où les deux navires pourront débarquer. Le gouvernement de Floride a annoncé que seuls les croisiéristes résidant en Floride pourraient débarquer. Le président américain, Donald Trump, a annoncé pour sa part que Canadiens et Britanniques pourront…

Source link

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.