La Chine doit payer 351 milliards de livres sterling au Royaume-Uni pour un coronavirus

(Photo: Internet)

MIAMI, États-Unis. – Une enquête menée par la Henry Jackson Society du Royaume-Uni a conclu que la Chine pourrait avoir atténué l’impact économique mondial de COVID-19 et a indiqué qu’il existe des preuves que le gouvernement britannique n’a pas respecté les responsabilités internationales en matière de soins de santé.

Le groupe de réflexion sur la politique étrangère britannique estime que la propagation du coronavirus, qui a infecté plus d’un million de personnes dans le monde, a coûté au groupe des pays du G7, dont le Royaume-Uni, les États-Unis et le Japon, la énorme chiffre de 3,2 billions de livres sterling.

Le Daily Express note que le rapport, intitulé Indemnisation contre les coronavirus: évaluer la culpabilité et les voies légales possibles de la Chine, décrit un certain nombre de voies juridiques possibles, y compris aller aux Nations Unies (Nations Unies) et à la Cour internationale de Justice pour exiger l’indemnisation de la Chine pour les dommages causés par la pandémie.

« La Chine a réagi en déployant une campagne de désinformation avancée et sophistiquée pour convaincre le monde qu’elle n’est pas responsable de la crise et que le monde devrait plutôt être reconnaissant pour tout ce que la Chine fait », a indiqué l’étude.

Dans ce contexte, jusqu’à 15 députés conservateurs ont signé une lettre demandant au gouvernement de «reconsidérer» ses relations avec la Chine.

« Une fois la crise terminée, nous exhortons le gouvernement à repenser notre relation plus large avec la Chine », indique la lettre.

Pour les conservateurs britanniques, le fait que la Chine ait caché des informations sur COVID-19 a permis à la maladie de se propager dans le monde entier avec des conséquences qui ont été « extrêmement graves » en termes de santé et d’économie mondiale.

Dans le cas spécifique du Royaume-Uni, le coût économique de la pandémie est estimé à 350 milliards de livres sterling.

Les parlementaires demandent également à la communauté internationale et aux organisations concernées (ONU, OMS) de renforcer les contrôles diplomatiques et de promouvoir la transparence afin que les pandémies de ce type ne se reproduisent pas dans les années à venir.

Si vous avez des parents à Cuba, partagez avec eux le lien suivant (téléchargez Psiphon), le VPN à travers lequel ils auront accès à toutes les informations de CubaNet. Vous pouvez également vous abonner à notre newsletter en cliquant ici.

Traduit de l’espagnol à partir de :

Source link

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.